Au-delà de la méthode #52

Tachi dori kokyu nage # 1 (sokumen) : de l’exercice en ligne à l’exercice dans le cercle

La première partie de la vidéo montre l’exercice tel qu’il doit être réalisé dans le cadre de la méthode, c’est à dire à 180°, avec un seul uke, sans tenir compte aucunement d’adversaires supplémentaires venant éventuellement de la gauche, de la droite ou de l’arrière.

Il est bien évident que l’exercice réalisé de la sorte, dans le cadre de la méthode, n’est qu’une étude, et qu’avec quatre adversaires, deux au moins d’entre eux seraient en mesure de frapper tori au moment où il projette uchi tachi.

La seconde partie de la vidéo montre comment le même exercice, quand il est réalisé dans l’angle à 315° au lieu de 180°, devient parfait. Il autorise en effet dans ce nouvel angle des actions impossibles à accomplir dans l’exercice en ligne :

  1. – une mise en sécurité de tori dans le quartier avant gauche du cercle (315°), où il se place hors de portée des trois autres attaquants,
  2. – une mise en déséquilibre d’uchi tachi d’autant plus puissante qu’elle est atteinte par le déplacement complet du corps de tori,
  3. – un mouvement rotatif, qui envoie uchi tachi percuter l’adversaire de gauche,
  4. – un changement de main au niveau de la tsuka du sabre qui s’effectue dans la logique biomécanique de la rotation du corps, et qui cesse donc d’être un simple mouvement de bras,
  5. – un angle de poussée idéal et un appui maximum sur la jambe arrière (droite) pour la projection finale d’uchi tachi qui est amené à tori et tombe par l’effet de sa propre dynamique (contrairement à la méthode où tori doit au contraire aller vers uchi tachi pour le projeter).

Philippe Voarino, novembre 2016.

Commentaires

Bonjour a tous - toutes les pratiquants d'aikido parlent de pratique en gardant toujours en tete des attaques de plusieurs adversaires et de nombreux SENSEIS demontrent les techniques en ce sens .par contre ce qui me gene (un peu ..) c'est que aucune videos de O SENSEI ni d'autres SENSEIS ne font etat de ces attaques simultanées par plusieurs attaquants en suwariwaza.ou hanmihandachiwaza. que doit on en deduire ??merci d'avance -

Salut "Dieu",

peu de vidéos d'Osensei en suwari waza ou handmi handachi waza avec attaques multiples, c'est vrai, l'image était peu diffuse comme de nos jours,néanmoins il y a (chercher au bout de quelques minutes... 5min.): https://www.youtube.com/watch?v=UfCdyEa0UeA certes c'était en 1935, à une époque où l'Aiki était pour le moins "martial", puisqu'il préparait à la guerre (Ueshiba n'était pas un enfant de coeur mais a développé son art avec ses alliances sectuo-politico-militaires....)

pour le reste la pratique à genoux n'enlève en rien les principes, c'est exactement pareil, sauf que cela "use" les genoux, tant mieux pour ceux qui physiologiquement peuvent continuer, tout le monde ne bénéficie pas du même capital quant à l'arthrose....au dojo, nous en pratiquons toujours un peu mais raisonnablement....

Bien à vous, Eric

Bonjour eric - merci pour le lien video mais je possede cette video et pas mal d'autre films sur O SENSEI - on constate bien sur ces videos que les ukés ne porte pas d'attaque simultanée et k2 ukes et pas 4 ou plus comme dans la pratique debout . de plus rien en suwariwaza contre plusieurs attaques simultanées. donc il semblerait que le travailI debout et suwari ou hami handachi ne soit pas "transposable"dans la totalité .de plus il est evident qu'il ne serait pas envisageable de rester tout le temps en sauwari ou hanmi handachi lors d' attaques simultanées de plusieurs. il semble evident que se mettre debout le plus vite possible afin d'etre dans une position moins inconfortable est la logique. merci - bonne pratique .

Bonjour A tous, VOICI une citation d'OSENSEI " je ne puis montrer des techniques fausses à l’empereur. Fondamentalement en aïkido, l’adversaire est tué d’un simple coup. Il est faux si l’attaquant est projeté, se relève facilement, pour attaquer encore. [D’autre part], je ne puis démontrer en tuant mes étudiants." c'est en reponse a ceux qui m'opposaient une finalité non martial, l’Aïkido art de la paix MAIS pas que... cdlt.GILLES

Salut Gilles,

cette photo de Shioda senseï résume certainement ton propos "plein de bon sens et de début de sagesse"....

http://img11.deviantart.net/0f99/i/2007/325/0/6/yoshinkan_aikido_gozo_sh...

bonne pratique...

SALUT ERIC,

kokyu, remarques tu justement sur la photo que hitoemi a une valeur différente chez M Shioda, c'est la stabilité, sa coupe est clairement linéaire, CONTRE plusieurs il y aurait un grave soucis !! chez lui "la balance" est au maximum, c'est ce qui lui donne la puissance, c'est une histoire de poussée au niveau des jambes bien loin de notre vision il me semble.

ce qui me gene le plus chez lui c'est sa garde, une position de bras et de mains qui invite a la bagarre de la a etre sans garde comme certains ce n'est pas mieux et bien plus dangereux, je crois qu'il existe une autre solution, il faut pensez RIAI !!!

bien a toi

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/comment/2935
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)