Shomen Uchi Ikkyo Omote #3

La poussée que vous avez exercée dans un premier temps vers le visage d’uke ne doit pas continuer tout droit dans cette direction. C’est une spirale qui redescend vers le déséquilibre avant de ce dernier, c’est-à-dire sur le côté.

Ikkyo omote utilise le déséquilibre avant d’uke.
Pour que le corps puisse travailler dans ce sens, la hanche doit s’ouvrir dans cette direction, et pour que la hanche puisse s’ouvrir ainsi, le pied avant doit s’écarter et adopter la position « hito e mi ».

Si vous continuez à pousser tout droit et trop loin vers le visage d’uke il a une possibilité d’échapper à votre contrôle en pivotant.

Commentaires

bonjour,
voici comment j’exécute ikkyo sur shomen, j’attends avec impatience votre avis

je n’attends pas que uke m’attaque là on est d’accord, lorqu’il se protège je saisi son poignet droit avec ma main droite et son coude avec ma main gauche , là aussi c’est la même chose, par contre est ce que ensuite mon pied gauche rentre tout en poussant son bras droit vers son visage pour lui faire reculer son pied ? et pour finir j’avance mon pied gauche dans son déséquilibre pour l’emmener au sol ??
cela veut dire qu’au final j’avance 2 fois mon pied gauche
qu’en pensez vous ?
Merci d’avance pour votre réponse

Pour revenir à ce que je disais toute à l’heure, pour y avoir réfléchi longuement le passage rentrer vers son visage doit se faire en même temps que l’on avance sa jambe gauche pour ensuite l’amener au sol, ça veut dire que cette jambe gauche avance qu’une fois.
En tous cas merci Monsieur Voarino car vos articles sur les techniques m’aident beaucoup dans ma pratique
vos montages photos et videos me permettent de noter des détails qui m’échappent au dojo

Bonsoir rémijio.

Pour shomen uchi ikkyo migi hanmi, le déplacement est comme suit :

Dès le contact avec le poignet d’uke, l’axe du corps en rotation envoie le pied droit vers la droite dans une ouverture identique à celle de shiho nage. La main gauche se place sur le coude droit d’uke. Continuez la rotation de votre corps jusqu’à ce que le bras d’uke arrive devant votre abdomen, parfaitement parallèle à ce dernier. A ce point du mouvement, la hanche gauche est entraînée à son tour par la rotation, et elle-même entraîne enfin la jambe gauche qui passe naturellement dans l’angle laissé libre par l’ouverture initiale de la jambe droite.

Ne vous préoccupez de rien d’autre. Laissez la partie basse de votre corps commander à la partie haute. Les bras, les épaules ne sont que des exécutants. Ne les laissez pas prendre trop d’importance et surtout pas diriger le mouvement.

La spirale de déséquilibre passe une fraction de seconde vers le visage d’uke, mais ne poussez surtout pas tout droit dans cette direction car c’est aussi la direction de sa jambe d’appui arrière, angle dans lequel se trouve le maximum de la puissance de votre adversaire.

Philippe Voarino

Bonsoir Monsieur Voarino

merci beaucoup pour vos explications "Laissez la partie basse de votre corps commander la partie haute"
Tout à fait d’accord avec vous !!

Encore merci pour vos articles techniques trés explicites et qui personnellement m’aident beaucoup (même si pour moi certains sont un peu trop compliqués)

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/shomen-uchi-ikkyo-omote-3
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)