Shiho Nage Ura Waza

Le fait que vous soyez saisi ryote dori ne change rien à l’exécution du mouvement.

Alignez votre pied gauche avec le pied droit d’uke.

Pivotez à 180° avec un grand pas de la jambe droite vers l’arrière (tenkan), et coupez l’adversaire qui arrive dans votre dos.

Pivotez à nouveau à 180°, mais sur place cette fois, sans déplacer les pieds.

Prenez soin d’amener le ken exactement au-dessus de votre tête.

Coupez shomen uchi sans modifier la position des pieds.

Commentaires

Encore une fois merci, pour tout ce que tu apportes, toi Philippe, et ton équipe de pratiquants photographes, à la compréhension juste de l’Aikido, que de détails et d’Amour pour la pratique, c’est certainement le site plus visité et le plus riche, y compris par tous les détracteurs bienveillants des "fédé"...
je te revoie bientôt sur le tatami, amitiés.
P.S : je reste très émerveillé et circonspé face aux vidéos de Shioda sensei,diffusées sur you tube(Aikido Budo:Shioda), peux-tu nous parler de "cette concentration en un point unique", de ces projections sur un déplacement infime du corps, bref Saito sensei t’a-t-il évoqué cette époque d’avant-guerre de l’Aikido à laquelle Shioda ou d’autres ont participé, sachant qu’il existaient des techniques "secrètes" réservées à être enseignées à quelques initiés ?

Bonsoir Eric et merci pour les encouragements. Ça fait plaisir de recevoir de temps en temps autre chose que des griefs.

Je n’ai malheureusement pas de détails particuliers sur l’enseignement de Shioda, et je suis un peu réservé par rapport à la notion de technique secrète. Ceci dit, pour ce que je connais, je trouve qu’il a un très grand respect des bases telles que je les ai apprises à Iwama de Saito sensei. A tel point d’ailleurs que j’envisage de faire une étude technique comparée des deux pour montrer les nombreux points de totale convergence.

Philippe Voarino

Bonsoir Eric et merci pour les encouragements. Ça fait plaisir de recevoir de temps en temps autre chose que des griefs.

M. Voarino, il est dommage que vous ne reteniez que les critiques, mais peut-être finalement certains (dont moi) n’interviennent sur votre site que quand vous manifestez un esprit polémique à l’excès. Alors, je vais pour une fois écrire autre chose que des réfutations : je vous remercie pour le contenu technique de votre site, car peu de sites internet traitant d’aikido proposent des descriptions techniques telles que les votres.

Cette partie technique m’intéresse énormément, même si la partie polémique me fait souvent réagir : autant je ne souscris pas à certains discours fédéralistes sur l’aikido (en particulier sur l’aspect historique), autant je pense qu’il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et répondre à des approximations par d’autres approximations.

Oui il serait très intéressant pour les pratiquants de voir les poinst communs ET les divergences entre styles Saito et yoshinkan, accompagnés des Pourquoi s’ils existent et encore mieux du parallèle avec ce que peut montrer gozo shioda en démonstration, comment passe t on du kihon pur à une technique très directe et "épurée", qu’est ce qui doit être conservé et qu’est ce qui permet à la technique de passer dans le mouvement. Les video de me Shioda ne manquant pas, cela pourra peut être nous aider à comprendre un peu le passage de la construction à la technique avancée....

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/shiho-nage-ura-waza
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)