Point org

… comme organisation, c’est la nouvelle adresse. Le site TAI fait peau neuve.

En premier lieu, les internautes découvriront la grande clarté du nouvel habillage graphique et combien sur ces pages la navigation a été améliorée : elle est désormais plus simple, plus immédiate, plus naturelle, et pour ces raisons beaucoup plus productive.

Un effort particulier a été accompli pour rendre la liste des articles plus visuelle. Les photos sont plus grandes, plus détaillées et intégrées dans une mise en page plus précise et plus variée. Tous les commentaires ont été repris, mais ils sont désormais publiés sur la même page que l'article, ce qui améliore considérablement la cohésion en évitant les allers-retours fastidieux entre rubriques. Les raccourcis de mise en forme du texte des commentaires sont également plus faciles. De nouvelles rubriques ont en outre fait leur apparition : « Articles par années », « Articles avec vidéo »…

Le nouveau moteur de recherche a élargi le champ des possibles.

L’ensemble de ces innovations procure une bien meilleure lisibilité des 215 articles du site qui sont du coup à redécouvrir dans leur nouvelle forme. Et ce quel que soit le support choisi, car les pages sont adaptées à tous les diffuseurs : pc, tablettes, smartphones, notebooks …, aux résolutions et aux tailles de fenêtres.

Un sujet spécial est apparu dans le forum, il est destiné à accueillir les questions sans rapport direct avec les thèmes des articles.

Tous les comptes utilisateurs sont évidemment repris ainsi que les emails associés. Il faudra simplement pour les réactiver faire la demande d'un nouveau mot de passe.

La création de la Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) décidée il y a trois ans pour prendre en charge l’organisation de l’enseignement et des examens au niveau international, et la création dans la foulée du site ITAF, ont permis la mise en place d’une passerelle entre les deux sites sous la forme d’un portail d’actualité TAI/ITAF. Ce nouveau portail, les flux RSS, la lettre d’information, sont autant de moyens performants de suivre l’actualité du site en fonction de la langue.

Enfin le site, déjà populaire dans de nombreux pays, acquiert avec cette nouvelle formule les outils qui lui manquaient encore pour un développement international d’envergure planétaire.
En effet la version anglaise est désormais en ligne et se développera au rythme de notre ami Léon qui nous fait parvenir de Singapour des traductions de grande qualité et que je tiens à remercier pour la responsabilité qu’il a acceptée et pour le travail qu’il a débuté.
Paata en Géorgie traduit les articles de TAI depuis des années pour un usage local et nous lui avons proposé de mettre en ligne une version du site en géorgien.
Le développement d’ITAF en Chine et dans les pays du Moyen Orient laisse augurer prochainement une version du site TAI en chinois et en arabe.

Cette nouvelle version du site est donc une véritable ouverture et une étape importante dans le développement mondial de l’Aikido Takemusu. Le site TAI, réservé jusque là aux francophones, devient une référence internationale pour tous les pratiquants du monde qui ont une démarche de recherche et qui souhaitent acquérir une connaissance approfondie de l’Aikido original takemusu, tel qu’il fut mis au point par le Fondateur O Sensei Morihei Ueshiba.

Rien de tout cela n’aurait été possible sans les efforts de François le webmaster, le maître d’œuvre de cette cathédrale informatique. Son enthousiasme, sa constance, sa patience, sa générosité, ses compétences et son travail bénévole ont rendu possible ce qui semblait au premier abord un monument, une tâche impossible. Je voudrais profiter de l’occasion qui m’est donnée aujourd’hui de le remercier en mon nom personnel, au nom de tous les membres de TAI et d’ITAF et plus généralement au nom de tous les pratiquants d’Aikido du monde qui accèderont grâce à lui aux informations qui n’avaient autrement que bien peu de chances de leur parvenir.

Philippe Voarino, Shamain 2011

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/point-org
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)