Le cerceau d’acier

Dans tous les mouvements d’Aikido, les bras sont devant nage et forment un cercle qui ne doit pas être brisé.

Les bras forment un cerceau d’acier. - O Sensei (Kuden)

Commentaires

Bonjour ,voila j ai une question :on m a souvent explique que je devais executer mes mouvements comme si je tenais un bokken .Ainsi, pour moi cela signifirait que mes 2 mains soient, plus ou moins, alignees verticalement ,"comme si je tenais un bokken".(evidemment dans la limite du possible).Pourquoi doit on alors former un cerceau d acier avec les bras ?Est ce cela que l on appelle la main sabre ?
D autre part ,y a t il un rapport avec la sensation que l on a au niveau du tranchant de la main, c est a dire du sommet du petit doigt jusqu a la base de la paume de la main.(je ne sais pas si je m expime clairement) Merci d avance

Bonjour beo2.

Si vous devez pousser pour de bon une voiture en panne, vous vous apercevez que, sans y réfléchir, vous écartez légèrement les mains sur le hayon arrière et que vous ne tendez pas les bras à l’extrême mais les maintenez légèrement courbés. Votre corps se met tout naturellement dans la position qui lui permet de délivrer au mieux la poussée. En japonais, cette position de puissance optimale du corps s’appelle kokyu. Et kokyu ho n’est rien d’autre que l’exercice qui permet de s’exercer à faire kokyu, c’est-à-dire à pousser dans cette position. Les bras sont immobiles afin de transmettre la puissance venue de votre ventre.

Avec un sabre, la position des mains est plus rapprochée par nécessité puisqu’il faut bien tenir le sabre. Mais le sentiment que vous devez avoir est bien le même que dans kokyu. Il s’agit bien de la même position, les bras avec le sabre ne sont pas raides, ils ont comme dans kokyu une légère courbure.

Tegatana (te katana), c’est couper avec la main (te) comme si elle était un sabre (katana). Et vous avez tout à fait raison, il y a bien un rapport avec ce qui précède. Car la main de l’homme (en attendant les effets de la pollution au mercure) est au bout du bras. Elle est donc solidaire de ce bras. Et le tegatana ne peut agir efficacement que si le bras respecte le principe de kokyu et qu’il se contente de transmettre une énergie venue d’ailleurs. Toute sa puissance, dans cette position de kokyu, lui vient de la rotation de la colonne vertébrale qui est le moteur du mouvemen

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/le-cerceau-dacier
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)