Kajo #17

Kuki c’est ce qui transperce en une seule fois le merveilleux esprit de la grande Terre, et l’apparition du Ciel.

Yonkyo c’est ce qui transperce en une seule fois le merveilleux esprit de la grande Terre, et l’apparition de tenchi.

L’intuition évoquée dans le kajo #15 a donc été vérifiée dans le kajo #16. C’est tenchi nage qui apparaît à 180° à l’opposé de yonkyo. Ce sabre de yonkyo qui transperce la terre a pour technique complémentaire la projection tenchi nage qui perce le Ciel « Autrement dit, c’est le sabre à double tranchant du Ciel et de la Terre », dit O Sensei (cf Kajo #15).

Yonkyo se développe vers la Terre
La Terre, dans la connaissance traditionnelle, est représentée par un carré
Le carré est une figure géométrique statique qui symbolise l’arrêt, le repos dans la puissance
La Terre est stable
Yonkyo est une immobilisation

Tenchi nage se développe vers le Ciel
Le Ciel, dans la connaissance traditionnelle, est représenté par un cercle
Le cercle est une figure géométrique mobile qui symbolise la continuité, l’énergie du mouvement
Le Ciel est mouvement
Tenchi nage est une projection

Nous venons de faire une découverte fondamentale. Roppo, les six directions, les lignes ikkajo, nikajo, sankajo, gokajo, se situent dans le plan horizontal, mais la ligne yonkajo est verticale : les directions 7 et 8 sont dans le plan vertical. Le modèle que nous étudions depuis le début et qu’il convient d’appeler désormais l’archétype de l’Aikido, se développe dans un espace à trois dimensions dont l’image la plus approchante que l’on pourrait donner est peut-être celle d’un œuf.

Ainsi se trouvent résolus d’un coup les trois problèmes apparus dans le kajo #15 :

1 - Il y a bien huit directions : six directions séparées de 60° entre elles dans le plan horizontal et, par ailleurs, deux directions verticales.

2 - Les deux directions verticales nous font passer dans un espace à trois dimensions. Si la représentation que nous utilisons depuis le début des kajos n’a que deux dimensions, c’est qu’elle n’est qu’une simplification, une projection sur une surface plane de ce qui est en réalité un volume, à la manière des projections cartographiques qui permettent de représenter la terre sur une feuille de papier. Nous pouvons donc dire désormais que l’Aikido est organisé sous la forme d’un ellipsoïde de révolution, c'est-à-dire d’un volume, et non d’un planisphère. L’archétype de l’Aikido est un ellipsoïde de révolution ordonné de telle manière que les techniques opposées en ligne deux à deux en dessinent les axes.

3 - Sur les lignes ikkajo, nikajo, sankajo et gokajo, les techniques sont opposées de part et d’autre, mais jamais sur la ligne. En revanche, la ligne yonkajo se confond avec l’axe de rotation sur lui-même de l’ellipsoïde de révolution de l’Aikido, et yonkyo et tenchi nage s’effectuent sur cet axe même.
Le corps de l’homme debout se tient au centre de l’ellipsoïde. Quand il bouge en respectant le plan harmonieux qui lui est proposé, il se confond également avec l’axe moteur de cet œuf virtuel, et c’est dans cette circonstance qu’il occupe la fonction de Pont entre le Ciel et la Terre.

Quand on cherche avec un cœur sincère et qu’on avance sur la voie en vérité, le Ciel et la Terre s’unissent pour vous apporter au moment opportun les confirmations nécessaires. Alors que je venais de terminer le kajo #16, l’esprit plein encore de ce rapport entre yonkyo et tenchi nage, je me suis entraîné au dojo le soir avec mon fils, et bien sûr nous avons pratiqué yonkyo et tenchi nage. Après le deuxième tenchi nage, il m’a dit ceci que j’interprète comme un encouragement qui m’est donné à poursuivre dans la voie que j’ai entreprise :

C’est curieux, quand tu me fais tenchi nage j’ai la même sensation sur l’épaule que quand tu me fais yonkyo… 

L’Aikido est vraiment étonnant… je pratique depuis 35 ans, j’ai eu pour maîtres les professeurs les plus respectés dans le monde, et jusqu’à ce jour je n’avais pas été capable de voir cela, ce détail qui est la preuve par neuf de la complémentarité de yonkyo et de tenchi nage.
Regardez attentivement les photos suivantes :

C’est de la même manière exactement, dans les deux techniques, que le bras et l’épaule d’uke sont sollicités, et c’est pourquoi uke doit ressentir la même chose dans un cas comme dans l’autre: tenchi nage est un yonkyo vers le Ciel, yonkyo est un tenchi nage vers la Terre. C’est le sabre à double tranchant du Ciel et de la Terre.

Je constate que cette magnifique confirmation surgit à un moment qui n’est pas ordinaire. En effet, avec tenchi nage est enfin complété le plan construit autour des dix techniques fondamentales de l’Aikido, ordonnées selon les cinq axes de l’ellipsoïde de révolution.
Que ce dernier axe soit confirmé confirme en réalité le système entier que nous avons lentement mis au jour. Car les kajos sont liés les uns aux autres comme nous le verrons dans les prochains dossiers, et un kajo ne peut pas être juste et vérifié indépendamment de tous les autres.

Yonkyo et tenchi nage sont donc unis comme sont unis la Terre et le Ciel.
Faisons donc avec ce nouvel éclairage un retour sur les techniques complémentaires découvertes les unes après les autres depuis le début des kajos :

IKKAJO ikkyo – • – shiho nage: une immobilisation / une projection
NIKAJO nikyo – • – kote gaeshi: une immobilisation / une projection
SANKAJO sankyo – • – kaiten nage: une immobilisation / une projection
YONKAJO yonkyo – • – tenchi nage: une immobilisation / une projection
GOKAJO gokyo – • – irimi nage: une immobilisation / une projection

Cette concordance n’est pas un hasard évidemment, et nous constatons pour finir ce dossier que le couple yonkyo – • – tenchi nage n’est pas seul à unir le Ciel et la Terre : Ciel et Terre sont unis dans tous les couples d’opposés des différents kajos. Toute immobilisation représente la Terre, toute projection représente le Ciel.

Philippe Voarino, juin 2012.

Commentaires

Remarquable. Chapeau bas et merci.

Où situer d'autres "techniques" comme par exemple ude kime nage dans ce système? Comme un kokyu nage où tori serait central, à l'intersection des axes?

Bonjour Maître,

Puisque le voyage se termine, je parle du voyage à travers les kajos, et qu’il a permis de définir ce que vous avez appelé l’archétype de l’aikido j’aurais bien aimé pousser les choses juste un peu plus loin.

Vous avez défini les huit directions dans lesquelles les techniques de base de l’aikido se développent. Ces huit directions peuvent aussi, si je ne me trompe pas, être assimilées à huit directions dans lesquelles va se développer le déséquilibre de uke soit du bas vers le haut soit du haut vers le bas.

Pour reprendre et compléter les propos de Léon, les kokyu nage ne se développeraient ils pas tous par hasard sur l’une ou l’autre de ces huit directions ? et la technique ude kime nage, qui sollicite le coude, ne se développerait elle pas, elle plus particulièrement sur l’axe ikkyo-shiho nage ?

Bonjour Léon.

Ude kime nage c'est ikkyo omote appliqué vers le Ciel. Tout y est. Seule la rotation est inversée (on ne doit plus être surpris désormais de reconnaître que c'est celle de shiho nage).Le bras d'uke est en extension à 90°, son coude est immobilisé de la même manière, mais vers le Ciel quand pour ikkyo c'est vers la Terre. Il y a le même rapport entre ikkyo omote et ude kime nage qu'il y a entre yonkyo omote et tenchi nage.

Philippe Voarino

Bonjour Phil.

Je pense que la remarque que je viens de faire à Léon répond également à votre question.

Philippe Voarino

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/kajo-17
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)