Kajo #16

J’ai expliqué, dans le kajo #14, comment Morihiro Saito avait semé, au gré de sa méthode d’enseignement, des clefs de connaissance précieuses. Et j’ai donné l’exemple de la saisie du poignet par en-dessous sur irimi nage qui m’a permis, bien des années après avoir appris cette forme, de comprendre le rapport entre irimi nage et gokyo.

Je voudrais, dans ce kajo #16, donner un autre exemple de ces clefs de connaissance. Ces points techniques, généralement rangés dans la rubrique des détails et des styles, sont en réalité des points fondamentaux aux conséquences insoupçonnées quant à l’intelligence de ce qui est en jeu véritablement dans la pratique de l’Aikido.

Voyons donc comment maître Saito exécutait tenchi nage:


1


2


3


4

Agrandissons les photos 3 et 4 qui montrent très clairement un point que maître Saito à Iwama expliquait avec beaucoup d’insistance, chaque fois qu’il enseignait cette technique:

La main qui indique la direction de la Terre ne se dirige pas tout droit vers la Terre comme on le croit généralement, elle tourne au contraire dans le dos d’uke en remontant (photo 3), ce qui a deux conséquences majeures: le bras d’uke est mis en extension et son épaule soulevée (photo 4).

Intéressons nous maintenant au Tenchi nage démontré par O Sensei dans Budo:

Il semble bien qu’O Sensei agisse également en remontant l’épaule d’uke avec sa main Terre mais la photo n’est pas assez précise pour que cela soit une certitude, et malheureusement les photos ne sont pas commentées…
Pas commentées… pas si sûr…
Car le commentaire existe et il est très éloquent, mais ce commentaire, O Sensei ne l’a pas écrit avec des mots, il l’a indiqué avec une photo:

Cette photo est en effet placée en tête du chapitre intitulé Aiki, consacré exclusivement au mouvement tenchi nage, et juste avant les photos de tenchi nage. Que viendrait-elle donc faire – à cette place précisément – si elle n’avait pas un rapport direct avec tenchi nage ?

Le sens, à peine voilé, est celui-ci: pour faire tenchi nage, votre main Terre doit lever l’épaule d’uke et soulever ainsi tout son corps par le moyen de son bras en extension. Le bras d’uke en effet ne doit pas plier, comme cela est clairement montré sur la photo.

Ce n’est pas dit avec des mots, ça n’en est pas moins là. Le livre Budo a été pensé et conçu par le Fondateur de telle manière que celui qui le regarde avec l’attention qui convient puisse retrouver les pièces manquantes du puzzle. O Sensei n’a pas jeté sur ces pages quelques techniques dans le désordre, comme on pourrait le croire à première lecture. Il a construit ce livre avec soin pour l’édification du lecteur scrupuleux.

On peut vérifier sur la photo ci-après que la main Terre pousse effectivement vers le Ciel en arc de cercle, et que l’effet et la preuve de cette poussée est la mobilisation très visible de l’épaule d’uke vers le haut:

De cette analyse nous devons maintenant tirer une conclusion de grande importance sur le plan technique, conclusion qui aura elle-même une conséquence importante sur le plan spirituel comme nous le verrons, car le plan spirituel est lié au plan corporel : sur tenchi nage, la main Terre (la main qui pointe vers la Terre) ne se dirige pas vers la Terre, elle se dirige vers le Ciel.
Cette vérité est évidente sur la photo 2 ci-dessous de Maître Saito où l’on voit que la main Terre, saisie au niveau gedan, est clairement ascendante dans la première partie du mouvement, et qu’elle s’élève même jusqu’au niveau de l’épaule d’uke :

Autrement dit, au départ du mouvement Tenchi nage, la main Terre se dirige vers le Ciel en même temps que la main Ciel se dirige vers le Ciel : les deux mains montent ensemble vers le Ciel. Ce n’est qu’à la fin du mouvement (photo 3 ci-dessus) que les deux mains redescendent ensemble vers la Terre.
Tenchi nage n’est pas un mouvement où une main se dirige vers le Ciel quand l’autre main se dirige vers la Terre, comme cela est enseigné dans l’Aikido moderne, c’est au contraire un mouvement où les deux mains se dirigent ensemble vers le Ciel avant de redescendre ensemble vers la Terre :

J’ai personnellement servi d’uke à maître Saito, à Iwama et ailleurs, et j’ai la chance d’avoir avec lui la photo suivante, prise dans mon dojo d’Antibes en 1989:

Je peux témoigner que la sensation éprouvée en subissant tenchi nage n’est pas du tout celle d’un écartèlement une main vers la Terre, une main vers le Ciel, c’est au contraire celle d’un arrachement au sol et d’un soulèvement d’un bloc vers le Ciel. Ce n’est que dans un deuxième temps que l’on redescend vers la Terre.

Ainsi, le nom du mouvement tenchi nage ne vient pas du fait qu’une main pointe vers le Ciel quand l’autre pointe vers la Terre, le nom de ce mouvement vient du fait que la projection matérialise de manière magistrale l’axe Ciel-Terre.

Nous pouvons donc dessiner cela sur notre diagramme :

Voilà comment la clef de connaissance qui consiste à pousser la main Terre dans le dos d’uke, livrée soigneusement par Morihiro Saito comme une donnée technique, mais sans plus d’indication, m’a permis, bien des années plus tard, de retrouver le sens véritable de tenchi nage. Ce sens n’a rien à voir avec ce qui est communément enseigné dans l’Aikido moderne sous le nom de tenchi nage.

Nous pouvons donc compléter une fois de plus notre figure de référence, mais en gardant pour le prochain kajo la comparaison entre yonkyo et tenchi nage, car ce kajo #16 nous a menés bien loin déjà:

Philippe Voarino, juin 2012.

Commentaires

Bonjour et ahhhhhh ! merci !

Voila une analyse qui va dans le sens de ce que je ressentais. Malheureusement, on m'a toujours repris pour baisser et mettre bien ma main Terre en direction de la Terre à la manière d'un Sumi Otoshi. On me disait même de couper la taille avec ma main Terre ! Et monter ma main Ciel au Ciel pour "ecarteler" mon partenaire ! Mais je n'en etais pas satisfait car il n'y avait pas cette impression de prise de centre, "d'éjection" et à pratiquer c'était même inconfortable pour soi-même et peu efficace sans la gentillesse de son partenaire ou alors fallait prendre la place par la force, le bousculer quoi! Mais dans les livres takemusu aikido tome 3 et 6 il n'est pas fait mention de ce travail sur le bras. On le pense maintenant en lisant "tout en mettant votre bras droit en extension derriere lui" ou "tout en tendant votre main derriere lui" et encore c'est pas explicite ! On ne reviendra pas sur la qualification de nos "techniciens" mais pourquoi cela s'est-il perdu ? En tout cas merci, vous redonnez un sens a ma pratique.

Bonjour ophil.

...mais pourquoi cela s'est-il perdu ?

Ce n'est pas perdu. Tout est là qui nous attend.

Philippe Voarino

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/kajo-16
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)