6ème kumijo - Temps par temps

Contrôle du tsuki d’uchi jo puis du yokomen qu’il enchaîne sur les photos 1, 2, 3. Attention, sur la photo 2 uke jo entre jambe gauche devant.

Les photos 4, 5 et 6 montrent comment l’extrémité arrière de l’arme d’uke jo glisse en yokomen entre les deux avant-bras d’uchi jo en suivant l’itinéraire de kessa giri.

Les photos 7 à 15 montrent comment la rotation exécutée par uke jo doit trouver le déséquilibre avant d’uchi jo. Uke jo ouvre la partie droite de son corps vers ce déséquilibre en déplaçant sa jambe droite. Il ne doit surtout pas revenir vers uchi jo avec sa jambe gauche sans quoi il ramènerait uchi dans son équilibre.

N.B. : Il est également possible à uke jo de changer la position de ses mains sur le jo lors de la projection afin de frapper uchi jo avec uchikomen au moment précis où ce dernier touche le sol.

Commentaires

J'ai vu une vidéo de Patricia Gueri Sensei dans laquelle elle propose 7 kumi-jo en plus des 10 shin-kumiijo que l'on montre d'habitude ? Je n'ai vu cela chez aucun autre représentant Iwama ? Que pouvez-vous en dire?

Bonjour renshi.

Hito hiro aussi a créé certains kumijo supplémentaires. Une fois la compréhension parvenue à maturité, le pratiquant peut créer toutes les formes possibles, dans les limites imposées par le principe d'action dont il a désormais la claire connaissance. Je considère pour ma part qu'il n'est pas nécessaire de mettre des numéros sur les formes auxquelles on donne vie.

Philippe Voarino

Justement, avez-vous déjà vu les 7 kumi-jo de Patricia Guerri et vous semblent-ils respecter les principes en question ?

Bonjour renshi.

Patricia Guerri a une très bonne connaissance des armes de l'Aikido. Nous avons étudié ensemble à Iwama sous la direction de Morihiro Saito. Elle est parfaitement capable de créer des formes techniques respectueuses du principe de l'Aikido.

Philippe Voarino

Qu’est-ce que l’Aikido Traditionnel ?


L’Aikido n’est pas un sport, c’est un art martial dont les lois (takemusu) sont en harmonie avec les lois de l’univers. L’étude de ces lois permet à l’homme de comprendre sa place dans le monde. L’Aikido est né à Iwama, O Sensei a réalisé dans ce village la synthèse entre tai jutsu, aiki ken et aiki jo.

Où pratiquer l’Aikido Traditionnel ?


La Fédération Internationale d’Aikido Takemusu (ITAF) apporte au pratiquant la structure dont il a besoin pour travailler au plus près de la réalité définie par O Sensei Morihei Ueshiba. Ses représentations nationales officielles garantissent un enseignement fidèle à celui légué par le Fondateur.

Les armes de l’Aikido, l’aiki ken et l’aiki jo


Dans l’Aikido moderne les armes sont peu enseignées, voire pas du tout. Dans l’Aikido d’O Sensei au contraire, l’aiki ken, l’aiki jo et le tai jutsu sont unis par des liens tels qu’ils forment ensemble un riai, une famille de techniques harmonieuses issues d’un principe unique. Chaque technique aide à comprendre toutes les autres.

Aikido art martial ou art de paix ?


La paix est un équilibre de l’être humain avec le monde qui l’entoure. L’objectif de l’art martial véritable n’est pas de devenir plus fort que son adversaire, mais de trouver dans l’adversaire un moyen de réaliser l’harmonie, l’ennemi n’existe plus alors comme tel mais comme celui qui offre l’occasion de parvenir au ki unifié.

http://www.aikidotakemusu.org/fr/articles/6eme-kumijo-temps-par-temps
Copyright TAI (Takemusu Aikido Intercontinental)